L'amour Culinaire

26 juillet 2018

Tellines persillé

IMG_20180726_020010_713

 

Les tellines sont des petits coquillages très goûteux! Dans certaines régions on les appelle aussi "haricots de mer".

On peut les proposer en tapas à déguster avec du bon pain et pourquoi pas un petit verre de vin blanc.

__________
INGREDIENTS :
Pour 4 personnes

0.040 kg de beurre
0.500 kg de tellines
1 gousse d'ail
3 à 4 branche de persil
__________

RECETTE :

Ouvrir une telline pour voir si elles contiennent du sable, si c'est le cas les mettre à tremper dans de l'eau fortement salée. Bien mélanger pour dissoudre le sel et laisser reposer pendant environ une demi heure sans les toucher pour que les tellines s'ouvrent et rejettent une partie de leur sable.
Sortir les tellines de leur eau à la main en prenant soin de laisser le sable au fond du récipient.
Remettre à tremper dans de l'eau froide avec du sel et répéter l'opération si nécessaire.
Remarque :

Ici je n'ai pas eu à le faire car elles étaient sans sable.

Hacher l'ail et le persil

Faire fondre le beurre dans un sautoir ou une sauteuse.
Ajouter les tellines, l'ail et le persil hachés.

Mélanger, puis cuire à couvert et à feu modéré pendant 4 à 5 minutes. Les tellines doivent s'ouvrir comme pour les moules.
__________

Posté par lamourculinaire à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 juillet 2018

Verrines citron mascarpone et spéculoos

37579442_1796340167112327_9115412158354554880_n

Pour 6 verrines de bonne taille :
- 18 speculoos


Pour la mousse citron:
- 2 citrons jaunes
- 3 oeufs entiers
- 50g de sucre en poudre
- 250g de mascarpone


Pour le coulis de citron :
- 1 citron jaune
- 15g de beurre
- 70g de sucre en poudre
- 1 oeuf entier
- 1g d'agar-agar (une demie cc)



Emiettez grossièrement trois spéculoos au fond de chaque bocaux. Lavez les citrons et prélevez un peu de zeste. Râpez le zeste finement. Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans un bol avec le sucre et fouettez les au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse. 

Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Ajoutez le mascarpone à la préparation aux jaunes d'oeufs et ajoutez le zeste et le jus des citrons, et fouettez vigoureusement pour obtenir un mélange crémeux. Ajoutez ensuite délicatement les blancs d'oeufs montés à neige à l'aide d'une spatule. Répartir la préparation sur les speculoos.

Dans une casserole, mettre tous les ingrédients du coulis en ayant pris soin de presser le citron avant et de recueillir le jus. Mélangez au fouet puis faites chauffer la préparation au bain-marie en remuant constemment jusqu'à épaississement. Laissez tièdir (ne pas trop laisser refroidir car ça fige assez vite) et versez sur la crème mascarpone. Réfrigérez pour une heure trente minimum.

Posté par lamourculinaire à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 juillet 2018

Virginie Hériot - Madame de la Mer - Navigatrice

Virginie Claire Désirée Marie Hériot née le (25 juillet 1890-28 août 1932) est une navigatrice française, championne olympique de voile en 1928. Elle a contribué à la promotion de ce sport et sera reconnue comme une « ambassadrice de la marine française », ce qui lui vaudra également le surnom poétique de « Madame de la Mer ».

 

37338395_1790458467700497_1711054119629750272_n

 

 

Virginie Hériot née au Vésinet (Yvelines) le 25 juillet 1890, Fille d'Olympe Hériot, propriétaire des Grands Magasins du Louvre, et de sa femme, née Cyprienne Dubernet. Elle effectue dès 1904, avec son frère Auguste et sept amis de la famille, sa première croisière, sur le yacht Ketoomba (qui sera rebaptisé plus tard Salvador) appartenant à sa mère. D'avril à juin, elle fait le tour de la Méditerranée et rencontre le commandant Pierre Loti qui l'accueille à bord du croiseur-torpilleur Vautour dont il est le commandant. Elle acquiert alors la certitude qu'elle veut devenir navigatrice.

Le 2 mai 1910, au château de La Boissière (Yvelines), appartenant à sa mère, elle épouse le vicomte François Marie Haincque de Saint Senoch, également passionné par la mer. Le couple part en voyage de noces sur le Salvador, reçu en cadeau de mariage. Ils ont un fils, Hubert, né le 5 janvier 1913. En 1918, Virginie doit subir une grave intervention chirurgicale. En juin 1921, elle se sépare de son mari. À compter de cette date, elle se consacre de manière de plus en plus exclusive à la navigation, ne séjournant que rarement dans son appartement parisien (rue de Presbourg, puis 54 rue de Varenne).

En 1912, Virginie Hériot fait construire son premier yacht de course, l'Aile I, avec lequel elle tente, mais sans succès, de reconquérir la Coupe de France que les Anglais détiennent depuis deux ans. En 1921, elle acquiert un yacht à vapeur de 85 mètres et 1492 tonneaux, le Finlandia. Elle le remplacera plus tard par une goélette de 45 mètres et 400 tonneaux baptisée Ailée où elle passe dix mois par an.

Elle fait construire des bateaux de compétition : Aile (8 mètres) et Petite Aile (6 mètres). En 1922, l'Aile II est battue au Havre par le yacht Bora. Mais, avec persévérance, elle persiste et commence bientôt à enchaîner les victoires. En 1928, à Amsterdam, à bord du yacht Aile VI, elle remporte la médaille d'or aux Jeux Olympiques ainsi que la Coupe d'Italie contre la Hollande, l'Italie, l'Angleterre, les États-Unis, la Suède, la Norvège et l'Argentine. En 1929, elle reprend la Coupe de France aux Anglais et emporte la coupe d'Italie et la coupe du Roi d'Espagne. En 1931, elle remporte avec 9 minutes et 40 secondes d'avance le duel qui l'oppose au trois-mats Sonia sur le parcours Ryde-LeHavre-Ryde.

À la suite de ces exploits, elle est faite chevalier de la Légion d'honneur. Le roi Alphonse XIII d'Espagne lui rend visite avec sa famille sur la goélette Ailée II et la décore du Mérite Naval Espagnol en 1930. Le poète Rabindranath Tagore la surnomme « Madame de la Mer ».

Par sa célébrité et par ses conférences données à travers le monde, Virginie Hériot s'attache à promouvoir le yachting français et à faire connaître la qualité des ingénieurs et des chantiers navals français devenant, selon la formule du ministre de la Marine Georges Leygues, une véritable « ambassadrice de la marine française ». Elle se consacre également à des œuvres philanthropiques, soutenant des sociétés nautiques dont le Yacht Club de France, présidé à l'époque par Jean-Baptiste Charcot. Elle offre des yachts dits « monotypes brestois » aux élèves de l'École navale. Elle publie un Atlas des portsorné de ses propres dessins, ainsi que des poèmes. Grande amie d'Alain Gerbault, souvent citée dans l'œuvre de Gerbault, (O.Z.Y.U.) Au début de 1932, elle est grièvement blessée dans une tempête entre Venise et la Grèce, mais refuse d'arrêter la compétition. Fin août, lors des régates d'Arcachon, elle perd connaissance à bord de son petit voilier Aile VII, mais prend néanmoins le départ de la course. Victime d'une syncope au moment même où elle franchit la ligne d'arrivée, elle meurt le 28 août 1932 à bord d'Ailée II. Ses obsèques sont célébrées le 2 septembre à Paris en la basilique Sainte-Clotilde.

Son nom fut donné à la promotion 1932 des élèves de l'Ecole navale, entrés à l'automne.

Sa mère, ne pouvant se résoudre à faire immerger son corps au large des côtes bretonnes, comme elle l'avait souhaité, la fait inhumer dans le caveau familial à La Boissière-École. Ce n'est qu'en 1948 que son fils fera respecter cette dernière volonté en faisant immerger son cercueil au large de Brest.

Posté par lamourculinaire à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juillet 2018

Îles Flottantes

1185641_527481453998211_334414179_n



Pour la crème anglaise:

1 litre de lait
8 oeuf
200g de sucre
1 sachet vanillé

Faites bouillir le lait a feux doux avec le sachet de sucre vanillé. Dans un saladier melanger les jaunes d'oeuf avec le sucre, jusqu'à ce que vous obteniez un blanchissement et une crême épaisse. Incoporé petit a petit le laise dans la crême tout en remuant doucement avec un fouer. Mettre au frigot manger frais.

Montez les blanc en neige avec une pince de sel et curée avec du sucre glace en deux fois a votre gout. Metre au micro-onde cuire 2 minutes.

Posté par lamourculinaire à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Cake courgette, chèvre frais et truite sauvage

30571543_1674032626009749_8956822492404514816_n

Ce cake est vraiment à tomber, nous l'avons dégusté chaud à sa sortie du four mais il peut aussi se consommer froid ou tiède!

Parfait pour un soir avec une bonne salade verte!

 

Pour 8 personnes :

1 courgette moyenne (environ 250 g)

6 tranches de truite fumée

3 oeufs

150 g de farine

1 sachet de levure chimique

75 ml de lait demi écrémé

75 g de fromage de chèvre frais

sel, poivre

aneth séché

Préchauffer le four à 180 °C.

Déposer le moule tablette sur la plaque alu perforée.

Battre les œufs avec la farine, ajouter la levure, mélanger à nouveau.

Ajouter ensuite le fromage de chèvre et le lait et bien mélanger à nouveau le tout.

Laver la courgette, couper les extrémités et la détailler en petits cubes. Les mettre dans la pâte et les mélanger à l'aide d'une spatule.

Détailler le poisson en fins morceaux et les ajouter délicatement à la pâte.

Saler, poivrer et ajouter l'aneth.

Mélanger une dernière fois puis verser la préparation dans le moule.

Cuire 45 minutes.

Laisser refroidir 5 minutes avant de démouler.

Servir chaud, froid ou tiède!

Bon appétit!

Posté par lamourculinaire à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 avril 2018

Pâque : Omelette Pascale / sucrée

L’omelette pascale, un repas traditionnel et festif !

 

27459917_1664338913645787_3105012260537253235_n

 

L’origine de l’omelette pascale est fort ancienne. Au Moyen-âge, la tradition veut que le Lundi de Pâques, on fasse le tour des fermes pour recueillir les oeufs. Les œufs ainsi récoltés sont ensuite distribués sous forme d’omelette aux pauvres et indigents.Voilà pourquoi depuis, le lundi de Pâques est le jour où l’on organise force parties de campagne, et où toute famille méridionale s’apprête à faire l’oumeleto, un plat désormais traditionnel.
Ce plat est devenu synonyme de fête, de bon repas surtout après les restrictions imposées par le Carême 
chrétien et après la rudesse de l’hiver !

 

Mais autrefois les omelettes pascales étaient aussi prétexte à des réunions ou à des jeux, au Nord comme au Sud de la France. En Seine-Maritime, se tenait par exemple une « assemblée  » où chacun se rendait pour manger l’omelette. Il fallait réaliser l’omelette sur place et la retourner. Ce moment était attendu par tous et les maladroits devenaient sujets à quolibets! Dans la Somme, jeunes gens et jeunes filles se réunissaient par groupes de huit ou dix, pour manger l’omelette de Pâques. Les garçons apportaient les œufs et, après le repas, garçons et filles jouaient à colin-maillard.
En Charente et en Vendée, le repas de Pâques comprenait obligatoirement une omelette et un petit agneau. Les œufs et les agneaux avaient été préalablement bénis, et on ne brûlait pas les coquilles des œufs parce que saint Laurent avait été supplicié sur un gril chauffé aux coquilles d’œufs, et les ossements de l’agneau,  qui figuraient l’agneau pascal, n’étaient pas jetés, mais enterrés. Dans les Pyrénées-Orientales, les familles assistaient à la première messe pour pouvoir manger l’omelette avant le lever du soleil. En Gascogne, il fallait casser les œufs dès le Samedi saint, en compter six par personne, et cuire l’omelette de façon à ce que le couteau y tienne droit ! Dans les Landes, l’omelette peynude (pieds nus) est prétexte à  retrouvailles des bergers et des meuniers.

 

 

Préparation de l’omelette pascale dans les Landes

Notre société moderne, en quête de convivialité a conservé  le rite : à la maison, en famille, au village, dans le quartier, l’omelette pascale reste d’actualité. Tradition et particularisme des régions vont encore de pair, l’asperge est l’attribut de l’omelette landaise, le saucisson de la béarnaise, l’aillet de la girondine, la piperade et le jambon de la basquaise, le lard de la provençale…

A noter que depuis plus de 40 ans maintenant un village de Midi Pyrénées, au bord du Tarn, offre une omelette géante fort réputée ! Ce jour là, les membres de la confrérie mondiale des chevaliers de l’omelette pascale et géante de Bessières cuisinent  quelques 1500 oeufs frais et le village de Bessières demeure  à ce titre inscrit au livre des records  !

Lomelette-de-Bessières2-150x150

Lomelette-pascale-de-Bessières3-150x150 Lomellette-de-Bessières-150x150

 

L’omelette pascale géante de Bessières en Midi Pyrénées, une tradition fortement ancrée.

 

Pâques en Provence:

En Provence, pays de forte tradition catholique, Pâques est une fête religieuse et familiale importante et très suivie, mais elle ne revêt pas, comme c’est le cas pour Noël, de caractère régional particulier. Il n’y a pas de Pâques provençales comme il y a un Noël provençal. Le calendrier liturgique de la Semaine Sainte se déroule comme ailleurs dans la chrétienté et culmine, pour les croyants lors de la messe du dimanche de Pâques et, pour tous, croyants ou non croyants, par un repas dominical en famille où la coutume était – et est toujours dans beaucoup de foyers – de manger le gigot ou l’épaule d’agneau, accompagné de légumes de printemps et de plats comportant des œufs. Tout juste peut-on insister sur le lundi de Pâques qui, peut-être plus qu’ailleurs, était traditionnellement un jour de sortie dans la nature et de pique-nique champêtre ; pique-nique qui comportait obligatoirement des œufs, durs et en omelettes, apprêtés sous toutes leurs formes, salées ou sucrées. Les salades, sauvages de préférence, ainsi que la charcuterie locale étaient également à l’honneur. Ces agapes étaient familiales, mais aussi collectives, rassemblant souvent tout un village ou une collectivité piqueniquant joyeusement autour d’une chapelle rurale ou dans un site naturel remarquable.

Il n’y a pas non plus de dessert pascal spécifiquement provençal. Pour le dessert, les ménagères préparaient des oreillettes, des crèmes et des omelettes sucrées. À Marseille, au XIXe et au début du XXe siècle, les îles flottantes étaient un des desserts de Pâques. Dans les villes, quelques pâtissiers confectionnent encore des gâteaux spécifiques, les « nids », et Pâques est aussi la saison des sujets en pâte d’amande pour les enfants.La brioche en forme de colombe (le pannetone) qui nous vient des familles d’origine italienne et la pogne décorée d’œufs en sucre (Mouna) descendue de Lyon, qu’on trouve quelquefois, n’ont pas réussi à s’imposer ici.

 

29594476_1664338973645781_1874580036696542659_n

Ingrédients pour 8 personnes:

4 Oeufs

6 c. à soupe de sucré en poudre  

6 c. à soupe de farine

2 verres de lait

1/2 verre de rhum blanc chauffé

 

Dans un saladier, cassez vos oeufs, le sucre en poudre, la farine et battez le tout. Ajoutez le lait et battez à nouveau bien le tout.  Prennez une Poêle qui n'accroche pas, faites la bien chauffé. Versez le tout du saladier dans la pöele et faites cuire l'omelette des deux côté. En roulé l'omelette sur elle même. Pendant que vous l'en roulé sur elle même faites chauffé votre rhum dans une petite casserole. Mettez votre omelette dans un plat puis versez le rhum chaud dessus e faites la flambée temps qu'elle est chaude. Servir aussi tôt. 

                                                                                                                            Bonne dégustation!

 

Posté par lamourculinaire à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 octobre 2017

Les mantecados ou mantecaos, appelés aussi montecaos...

22221623_1488846491195031_1213052558860874466_n

Les montecaossont des biscuits sablés, parfumés à la cannelle ou au zeste de citron. Ces spécialités sont typiques de la pâtisserie andalouse et se mangent généralement à l’époque des fêtes de fin d’année, particulièrement àNoël. En fonction des ingrédients qui entrent dans la composition de ces biscuits, on peut en distinguer divers types.

Le terme désignant cette pâtisserie vient du mot espagnol manteca, qui signifie « graisse », leur préparation originale étant faite avec les aindoux.

On peut les faire cuire au saindoux comme à l'origine, ou utiliser de l'huile d'olive ou de l'huile d'arachide, puis on y ajoute de la farine et du sucre. Ils peuvent être parfumés d'un zeste de citron, à la cannelle, mais aussi au chocolat ou à la noix de coco. On classe les mantecados suivant les ingrédients utilisés et de leur forme, les plus classiques étant les suivants :

  • Le mantecado à l’amande : le plus courant. L’amande peut avoir été broyée ou se trouve sous forme de poudre.
  • Le mantecado artisanal : pétri à la main, parfumé à la cannelle et couronné avec du sésame.
  • Le mantecado à la cannelle et au sésame : semblable au mantecado artisanal, mais produit industriellement.
  • Le double mantecado à la cannelle : fait et pétri à la main, parfumé à la cannelle, il s'agit d'un mantecado artisanal typique d’Antequera.
  • Le mantecado au chocolat.
  • Le mantecado au citron.
  • Le mantecado feuilleté : composé de fines feuilles disposées en couches, recouvertes de sucre glacé. Il peut aussi être fourré avec une confiture à base de courge spaghetti, appelée cabello de ángel (« chevelure d'ange »).
  • Mantecado de Navidad : aux amandes, fruits confits et cannelle.

Le polvorón (es) ressemble beaucoup au mantecado, l’amande étant un ingrédient essentiel qui entre dans la composition de ces deux pâtisseries. Dans la confection du mantecado, on utilise moins de farine que pour celle du polvorón. De plus, il est beaucoup plus compact et ne s’émiette pas aussi facilement que le polvorón.

Le mantecado de Gilena est une variété originaire de la ville éponyme, située à proximité d’Estepa. On fait griller la farine et cette technique permet d’obtenir un produit complètement différent, croustillant à la base et moelleux au-dessus.

Il existe d’autres pâtisseries typiques à l’époque de Noël comme les roscos de vin, en forme de couronne, et les alfajores, obtenus à partir d’une pâte constituée d’amandes, de noix et de miel. Alfajor vient de l'arabe al hachu (« farci »).

La plupart de ces pâtisseries sont généralement élaborées de façon industrielle dans la région de Séville.

Les mantecados sont très proches de la pâtisserie traditionnelle algérienne appelée ghribia7, fabriquée avec du beurre ou du smen (beurre rance), qui ne contient donc pas de saindoux. Ils sont proches aussi des macarons de miel (μελομακάρονο) grec8.

 

  • Montecaos : pour 18 biscuits préparation : 15 minutes / cuisson : 20 minutes

Ingrédients :

- 200g de poudre d'amandes

- 50 g de sucre 

- 150 g d'huile de tournesol

- 1 cuillère à café de levure

- 250 g de farine

- amandes entières pour la déco

- cannelle pour la déco

Préchauffez le four à 170° et sortez la grille.

Dans un saladier mélangez, la poudre d'amandes, le sucre glace, la levure et la farine puis ajoutez l'huile et mélangez. Vous devez obtenir une pâte qui reste friable mais qui s'amalgame quand même suffisamment. Prenez une boule de pâte, et roulez-la entre vos 2 paumes de façon à former une boule un peu aplatie, et déposez-la sur une feuille de papier sulfurisé sur la grille du four ( hors four) . Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte, vous devriez obtenir 18 biscuits environ, essayez de les faire de la même taille afin d'avoir une cuisson homogène. Saupoudrez d'une petite pincée de cannelle et déposez une amande entière en décoration que vous enfoncerez un peu. Enfournez à 170° pour 20 minutes environ, attention cela varie en fonction des fours donc à partir de 15 minutes surveillez. Tournez la grille à mi-cuisson pour une cuisson homogène.

Les montecaos sont cuits lorsque vous pouvez les soulever avec la lame d'un couteau sans qu'ils se brisent. Ils doivent se colorer un peu aussi. Sortez-les et laissez les refroidir sur une grille. Conservez les 10 jours sans soucis, dans une boîte hermétiques dans un placard ou au réfrigérateur, comme vous le souhaitez. J'espère que ces gâteaux vous plairont autant qu'à moi, n'hésitez pas à poser vos questions ou à laisser vos remarques en commentaires.

Posté par lamourculinaire à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Terroirs Secrets - Colis Reçu de mon partenaire ...

IMG_0062

Bonjour à tous je vous présente le colis recçu de mon partenaire Terroirs Secrets  

IMG_006212Paté au Chouchen : https://terroirssecrets.fr/boutique/epicerie-sale/pate-au-chouchen

 

IMG_00621

Rillettes de Langoustines au citron confit et gingembre : https://terroirssecrets.fr/boutique/epicerie-sale/rillettes-de-langoustines-citron-confit-gingembre

IMG_0062123


Les P’tits Vénètes « Chocolat Fleur De Sel » : https://terroirssecrets.fr/boutique/epicerie-sucrees/galette-de-saint-armel

 

 

Posté par lamourculinaire à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2017

Avocat : ses secrets, ses vertus. Vous allez l’adorer!

avocat-bienfaits-vertues-nutrition-beaute

 

Aujourd’hui je vais vous parler de l’avocat, ce fruit originaire d’Amérique Centrale, déjà consommé il y a des millénaires par les peuples aztèques. Nous allons analyser cet aliment que l’on dit « bon mais gras » !

Composition et analyse nutritionnelle de l’avocat

L’avocat contient, pour 100 g :

  • 169 kcal
  • 1,8 g de protéines
  • 3,13 g de glucides
  • 16 g de lipides dont 2,3 g d’acides gras saturés
  • 5,18 g de fibres

L’avocat apporte donc une très bonne source de fibres alimentaires mais également de lipides puisqu’il contient une grande quantité d’acides gras monoinsaturés (11,50 g notamment acide oléique), c’est-à-dire : le bon gras ! Il est certes faible en protéines mais celles dont il disposent contiennent tous les acides aminés dont nous avons besoin. Génial non?

Ses vertus

  1. Comme je le disais plus haut, l’avocat est riche en acides gras insaturés (bonnes graisses) et en acide oléique qui est très bon pour notre coeur et tout notre système cardiovasculaire. Le petit plus : l’acide oléique procure un effet coupe-faim !
  2. Il est également riche en fibres alimentaires qui eux, participent grandement au bon fonctionnement de notre système digestif et le maintient en bonne santé.
  3. L’avocat est également connu pour combattre le mauvais cholestérol tout en maintenant le bon : remercions encore une fois les acides gras insaturés! 
  4. Il apporte 30% des apports nutritionnels journaliers en cuivre qui aide au fonctionnement du système nerveux et immunitaire et en vitamine B9 ou folates réputés pour la croissance des tissus maternels durant la grossesse ainsi qu’au fonctionnement normal du sang et des fonctions psychologiques
  5. La vitamine E, antioxydante, elle aussi en grande quantité dans l’avocat, protège les membranes de toutes les cellules de notre organisme. Et elle est très bonne pour la peau !
  6. L’avocat serait également un bon aliment pour combattre les problèmes de vues et notamment les maladies telle que la DMLA, Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, grâce à son bon taux de lutéine

Alors l’avocat ? Plutôt pas mal non ?  

Posté par lamourculinaire à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Tableau - Cuisson du porc

tablo_cuissons

Posté par lamourculinaire à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,